Domaine des Ballifays à Germolles s/Grosne

Contact


Aline & Ralph MARIUS

Les Ballifays

71520 GERMOLLES-SUR-GROSNE


Téléphone : 03 85 50 54 79 03 85 50 54 79

Portable : 03 85 50 54 79 03 85 50 54 79

Mail : lesballifays@orange.fr

Site internet : http://www.ballifays.com

Facebook :



Mes actualités

Aucune actualité disponible pour le moment !

Une louche d'air frais !


Se rendre à Germolles-sur-Grosne est déjà un régal en soi. Soit par les vertes vallées du Clunisois ou du Charollais, soit via les contreforts et les vignes du Beaujolais. Une fois arrivé au Domaine des Ballifays, l’air frais de la vallée et la vue inouïe vous raviront.



Les premières à en profiter sont les 180 chèvres de l’exploitation. Elles gambadent et pâturent pour ensuite fournir le lait qui sert à produire une large gamme de fromages. Du plus frais jusqu’au fromage affiné 8 mois !


Une gamme et un savoir-faire :


Crémeux, moelleux, frais, sec, demi-sec… il y en a pour tous les goûts. Sans oublier la spécialité locale : le fromage fort ! La bûche et les bouchons de chèvre côtoient ainsi "Le maréchal" –en forme de fer à cheval– ou encore “La vieille louche” ; deux moules maisons dans lesquels sont égouttés les fromages. « Il faut 370 g de fromage frais moulé pour qu’après 8 mois d’affinage, le fromage pèse 200 g », souligne Aline. L’hygiène et la rigueur sont présents à tous les niveaux. Ces savoir-faire, Aline et Ralph les ont appris tout jeunes auprès de leur mère, Sylvie. Elle a créé le domaine en 1996, à la seule force de sa volonté, passant –sans relâche– de l’élevage à la commercialisation « sur les marchés, à la sortie des usines… ». Tout était à bâtir. Dorénavant, la notoriété et la qualité des fromages du Domaine des Ballifays lui ont permis d’être référencé dans des fromageries à Lyon ou à Paris, ainsi que dans plusieurs restaurants. Tout comme dans plusieurs grandes surfaces de la région. Aujourd’hui, cette « belle histoire humaine » se poursuit. Les frères et sœurs continuent de développer la ferme. Si Aline a toujours voulu devenir, elle aussi, agricultrice, Ralph a été cuisinier. « Alors que nous avions faim lors d’un salon, Ralph a concocté sur le pouce un petit encas (voir recette). Un délice ! ». Simple car riche en saveurs. « Les fromages ont le plus de saveurs en début de lactation et à la fin, là où le lait est plus concentré », explique Aline. Et cette année, avec l’arrière-saison clémente, « les chèvres ont eu la belle vie ». Nos papilles s’en réjouissent !


Nos partenaires