Ferme des Blancs à Colombier-en-Brionnais

Contact


Famille MALATIER

La ferme des Blancs

71800 COLOMBIER-EN-BRIONNAIS


Téléphone : 03 85 84 54 32 03 85 84 54 32

Portable : 03 85 84 54 32 03 85 84 54 32

Mail : jean-paul.malatier@wanadoo.fr

Site internet : http://www.la-ferme-des-blancs.com

Facebook :



Mes actualités

Aucune actualité disponible pour le moment !

Le porc fermier de Colombier !


À Colombier-en-Brionnais, la famille Malatier élève des porcs en plein-air qu’elle transforme et vend à la ferme. Pour retrouver le bon goût des charcuteries de campagne !



La Ferme des Blancs à Colombier-en-Brionnais est tenue par la famille Malatier. Depuis 1996, Jean-Paul a choisi d’élever ses cochons en plein-air sur 14 hectares. Aujourd’hui, l’élevage transforme et commercialise plus de 700 porcs par an. C’est le fils de Jean-Paul, Ludovic, qui gère toute la partie élevage, aidé d’un salarié à mi-temps. Jean-Paul supervise quant à lui toute la transformation, laquelle emploie deux bouchers charcutiers. Sa fille Laetitia assure le conditionnement des produits et la vente, tandis que Annie, l’épouse de Jean-Paul, aide pour la prise de commandes et au magasin.


Des cochons au grand air :


L’élevage compte une cinquantaine de truies conduites au grand-air. Les porcelets passent un mois auprès de leurs mères, nourris au lait maternel. Entre quatre et douze semaines d’âge, ils vont connaître leur seul moment de vie en loges paillées. « C’est à cette période que le porcelet prend tout son muscle », explique Jean-Paul. À 16 - 17 semaines d’âge, les porcelets atteignent 40 kg. Seuls les meilleurs animaux sont sélectionnés pour la finition en plein-air. Nourris aux céréales, ils atteignent 150 kg à douze mois. Si la famille Malatier a opté pour le plein-air, c’est avant tout dans un souci de qualité du produit. Jean-Paul avoue lui-même « se faire plaisir en travaillant du porc fermier élevé en plein-air, de manière naturelle ». « Nous sélectionnons des cochons avec des bonnes longes, de bons jambons, bien musclés, une bonne longueur… Il faut à tout prix éviter l’excès de gras ». Autre précaution indispensable aux yeux de l’éleveur : éviter tout stress !


Les bonnes charcuteries de campagne :


Sous la maison d’habitation des Malatier, est aménagé un laboratoire avec séchoirs et magasin de vente. Un outil de travail qui évolue au gré du développement de la production. En véritable autodidacte, Jean-Paul peaufine sans cesse ses recettes : “des charcuteries de campagne“ que les clients aiment retrouver à la ferme (saucisson sec, fromage de tête, pâté de campagne, jambon sec ou blanc, persillé, saucisses, grattons, viandes…). Le magasin est ouvert sans interruption du mardi au samedi midi de 8 h à 19 h et le dimanche matin. Certains clients commandent à l’avance. La famille Malatier livre les plus éloignés. Tous les ans fin septembre, ils organisent une “ferme gourmande” qui renouvelle son succès d’année en année.


Nos partenaires