Délices de nos campagnes à Chatenoy-le-Royal

Contact


Stéphanie & Pascal PEULSON

10 chem. de la Brosse - Vessey

71880 CHATENOY-LE-ROYAL


Téléphone : 03 85 87 68 44 03 85 87 68 44

Portable : 06 15 13 87 68 06 15 13 87 68

Mail : delices.campagnes@hotmail.fr

Site internet : http://www.delicesdenoscampagnes.com

Facebook :



Mes actualités

Aucune actualité disponible pour le moment !

Une sincérité qui prend aux tripes !


La qualité a un prix. Et pour l’avoir, il vous faudra vous lever tôt ou être prévoyant. Car « ça part tellement vite », n’en revient toujours pas Stéphanie Peulson. Installée avec son mari Pascal, leurs ventes directes à la ferme des “Délices de nos campagnes” ont immédiatement connu le succès dès 2012.



Pour preuve, les jours d’ouverture –les mercredis et samedis matin dès 8 h 30– les fidèles clients se précipitent littéralement. À commencer par leurs voisins de Châtenoy-le-Royal, là où la ferme est blottie entre la route de Givry et la voie verte. Et pour cause, ils voient au quotidien le sérieux du travail du couple. Cette ferme en polyculture-élevage produit tout sur place. À commencer par les céréales (blé, orge, maïs…) pour alimenter les magnifiques bovins charolais.


Des produits...et de la cuisine :


Il est conseillé de commander à l’avance ses colis de viande, tous morceaux, ou de veau. Les poulets fermiers et pintades fermières sont eux aussi élevés en plein air. Ce sont d’ailleurs eux qui vous accueillent directement à l’entrée du chemin. « J’aime les visites et voir les gens venir pour discuter », se réjouit Stéphanie qui fait partie de “Bienvenue à la ferme“. Mais ce n’est pas sa seule passion. « J’adore cuisiner ; essayer de nouvelles recettes avec de nouveaux ingrédients » avoue-t-elle. Et en particulier un plat : les tripes à la provençale… à sa façon. C’est LE symbole du couple : « c’est lui qui les élève, c’est moi qui les cuisine (avec notre fils Quentin, 12 ans, qui adore cuisiner avec moi) ». À n’en pas douter, un délice puisque les clients en redemandent tout au long de l’année. « Même l’été ». « Cela reste une histoire de famille sur trois générations, puisque je vais cuisiner prochainement avec l’aide de ma mère et de mon oncle Alain, jeunes retraités ». Sa grand-mère, qui lui a appris à cuisiner, et son oncle Jean peuvent être fiers. Bien d’autres délices mettent l’eau à la bouche dans son magasin. Les terrines de foie de canard, le poulet basquaise… tous sont à des prix imbattables. Car « sans intermédiaire », comme les découpes de canards gras (magrets, cuisses, manchons, aiguillettes) ou les poulets et pintades découpés. Mieux vaut réserver toutefois et notamment pour les commandes de fin d’année si l’on veut un canard de barbarie, un coq ou une oie pour régaler ses convives et sa famille. En tout cas, une bonne adresse où s’arrêter, voire même à camper en camping-car si vous le souhaitez.


Nos partenaires